Hors CAI

Hors CAIDepuis sa mise en place dans les années 2000 par le FASILD, nous intervenons dans le dispositif d'apprentissage du français pour les personnes d'origine étrangère, celui-ci, comme par le passé est sous la forme d'un marché public. Initialement ce dispositif s'adressait aux personnes qui résidaient en France depuis quelques années, et rien n'était spécifiquement prévu pour les personnes nouvellement arrivées en France. Depuis la création par l'Etat en 2005 de ce Contrat d'Accueil et d'Intégration (CAI) que les étrangers voulant s'installer durablement en France (primo-arrivants) pouvaient signer ce dispositif leur a été ouvert et nous intervenons également pour eux. Sa gestion était assurée au départ par la FASILD, puis par l'OMI, l'ANAEM, ensuite par l'acsé et aujourd'hui par l'OFII (Office français de l'immigration et de l'intégration), Etablissement public administratif de l'Etat, qui met en œuvre sa politique définie en matière d'immigration. Aujourd'hui placé sous la tutelle du Ministère de l'Intérieur, l'OFII remplit 4 principales missions :

  • La gestion des procédures régulières aux côtés, ou pour le compte, des préfectures et des postes diplomatiques et consulaires
  • L'accueil et l'intégration des immigrés autorisés à séjourner durablement en France et signataires à ce titre d'un contrat d'accueil et d'intégration avec l'Etat
  • L'accueil des demandeurs d'asile
  • L'aide au retour et à la réinsertion des étrangers dans leur pays d'origine

L'OFII est désormais le seul opérateur de l'Etat en charge de l'immigration légale.
Le CAI vise à faciliter l'accueil et l'intégration sur le territoire français des personnes étrangères (hors Union Européenne). Il leur permet :

  • de découvrir la France, sa langue et ses valeurs
  • de faciliter l'accès à l'information sur les dispositifs et les structures qui peuvent les aider dans la vie quotidienne
  • d'accéder à des formations linguistiques adaptées

La signature de ce contrat implique des engagements réciproques entre le pays d'accueil et les migrants en particulier l'obligation de formation en français et la proposition de cours de français gratuit qui leur est faite. La signature d'un CAI est obligatoire depuis le 1er janvier 2007 pour tous les primo-arrivants (à l'exception des demandeurs d'asile).
Ce dispositif qui fonctionne sous la forme de marché public (avec appel d'offre) nous permet d'intervenir sur la zone d'Agen et de Monsempron Libos.